Présentation de Walombé

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

FACUTE PRIVEE DE DROIT WALOMBE

La République Centrafricaine avait connu avant l’indépendance l’implantation des écoles privée chrétiennes catholiques. En 1997, le secteur de l’Education Nationale est de nouveau ouvert au secteur privé avec la promulgation de la Loi n°97.014  du 10 Décembre 1997 Portant Orientation de l’Education Nationale.

Désormais, dans le cadre du partenariat éducatif, des établissements privés peuvent être créés et ouverts sur le territoire national. (Article 38 de la Loi d’orientation).

Au niveau du supérieur, la Loi précise que l’Enseignement Supérieur comporte une composante publique et une composante privée toutes deux placées sous la tutelle du Ministre en charge du secteur.

 1-    De l’existence juridique de  WALOMBE

La Faculté Privée de Droit Walombé a ouvert ses portes en janvier 2007 sur une autorisation Provisoire délivrée par le Ministre de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche portant le n°020/MENAESR/D.CAB du 18 Décembre 2006.

Trois années après son ouverture, devant les brillants résultats obtenus, Walombé verra confirmer son existence par un Arrêté du Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche portant le n° 098/MENESRS/DIRCAB/CMESR/DGESR/DES/SOAFES.09 du 29 Décembre 2009.

Depuis lors, Walombé n’a reçu du Département de tutelle aucune des sanctions prévues par la loi en cas de manquement à cette dernière.

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur, troisième à partir de la gauche. A droite, le Président Fondateur de la Faculté Privée de Droit Walombé.

                     

                     

2-   Du régime des activités de Walombé

Toutes les activités académiques, socio culturelles, de recherche, accomplies par Walombé sont placées sous le régime de la Loi d’Orientation de l’Education Nationale.

Depuis son démarrage, et pour des raisons liées à la limitation de ses
structures d’accueil, Walombé n’a ouvert que le cycle de la Licence. Toutefois,
l’ouverture d’un master en Droit Général est prévue pour l’année 2021.

                                                                 Tableau des effectifs

ANNEE ACADEMIQUE EFFECTIF PREMIERE ANNEE EFFECTIF DEUXIEME ANNEE EFFECTIF TROISIEME ANNEE EFFECTIF GLOBAL
2006 – 2007 21 4 25
2007 – 2008 62 19 6 87
2008 – 2009 67 46 15 128
2009 – 2010 78 51 24 153
2010 – 2011 95 53 39 187
2011 – 2012 108 62 39 209
2012 – 2013 115 80 53 248
2013 – 2014 72 56 46 174   
2014 – 2015 88 62 47 197
2015 – 2016 63 67 46 176
2016 – 2017 117 51 48 216
2017 – 2018 82 95 40 217

 Chaque année, deux rapports d’activités sont adressés au Ministre de tutelle.

 Le premier rapport est établi au début de l’année académique pour rendre compte de l’évolution des programmes d’enseignement, du profil des Enseignants, des statistiques de l’établissement.

           Le second est dressé à la fin de l’année académique afin de rendre compte des activités réalisées au cours de l’année, des difficultés rencontrées ainsi que des attentes du coté de la Faculté pour améliorer la qualité du service fourni par l’établissement.

 Pour ajouter plus de crédit aux examens organisés par notre établissement, nos programmes d’examens sont régulièrement envoyés au Directeur Général de l’Enseignement Supérieur qui délègue toujours une ou deux personnalités de la Direction des Concours Universitaires et Professionnels (DCUP) pour assister aux déroulements des examens et aux délibérations des résultats.

En outre des missions de contrôle diligentées par le Département sont reçues régulièrement à Walombé. Ce contrôle est dévolu aux membres des Inspections de l’Education Nationale et s’applique aux modalités de recrutement du personnel enseignant, aux infrastructures et équipements, aux contenus pédagogiques.

Des missions des partenaires internationaux et bilatéraux sont autorisées par le Département, notamment l’UNESCO, l’ENA de France, MINUSCA, etc..

                                                      3- Des structures d’accueil

Le site actuel de Walombé se trouve sur le tronçon de l’Avenue Dr Conjugo, Place des Nations Unies, en face de la Nonciature Apostolique de Bangui.

          

Walombé, sur l’Avenue Dr Conjugo, Place des Nations Unies, Bangui.

Walombé, sur l’Avenue Dr Conjugo, Place des Nations Unies, Bangui. Ce site dispose de trois salles de cours et de cinq bureaux administratifs.

 La première salle, d’une capacité de 120 étudiants, est réservée à la première Année de Licence(L1).   

         

 Une vue de la salle L1 pendant les examens

 

 

 

 

 La seconde salle, d’une capacité de 70 étudiants, est affectée à la Deuxième Année de Licence (L2).

Une vue de la salle L2 pendant les examens.

                                                 

 La troisième salle, d’une capacité de soixante Etudiants, est affectée à la Troisième Année de Licence (L3).

     4- Du fonctionnement

Au niveau administratif, l’Université est structurée de la manière suivante :

·Le Président ;

·Un Coordonnateur ;

·Une Directrice des Etudes ;

·Un Directeur des Ressources ;

·Un (e) Directeur (trice) de la Coopération Internationale et du Développement

·Un Directeur de l’Ecole doctorale et des Ecoles Supérieures

·Un Assistant du Président;

·Trois Conseillers ;

·Une chargée du service de la scolarité ;

·Un responsable du système d’information ;

· Un Secrétaire Caissier ;

·Et un service de sécurité.

La sécurité de nuit est assurée par un service de sécurité privée.

En dehors du personnel administratif, la Faculté fonctionne aussi grâce au concours des organes suivants :

Le Conseil Scientifique

Le Conseil Académique

Le Conseil de Discipline

Un Cercle des Etudiants qui est le lieu d’échanges et d’activités culturelles entre les Etudiants.

L’Amicale de Walombé est une structure qui regroupe tous les anciens Etudiants de Walombé et le personnel administratif.( Elle est en train de se mettre en place).

             

              Etudiants de Walombé après le défilé du 1er Décembre Fête Nationale

 5Des perspectives d’avenir

Le site actuel de Walombé, très stratégique, vient d’être acheté partie sur fonds propres et partie sur prêt bancaire. Il devra être réaménagé à moyen terme pour accroitre la capacité d’accueil. Sa superficie est de 391,50 Mètres carrés.

Un second site acquis entièrement sur fonds propres permettra bientôt la construction du bâtiment
devant abriter les Masters en voie de création. Sa superficie est de 578,8
Mètres carrés.

Le troisième site de Walombé est situé en banlieue. Avec une superficie de 5 Ha, il permettra de
déployer une structure universitaire complète avec plusieurs facultés, un dortoir, un centre commercial.  Ce site aété acquis sur fonds propres

.

Une vue du site Walombé de BIMBO.        

  6- Du partenariat

  Les ressortissants de Walombé sont accueillis dans l’Université publique de Centrafrique (Université de Bangui) ainsi que dans plusieurs universités en Afrique et en Europe.(France, Belgique, Cameroun, Sénégal, Togo, Benin, etc..)

 Un partenariat formalisé existe déjà entre Walombé et HESTIM et SUP/MTI au Maroc.

 Toutefois des pourparlers sont en cours avec certaines d’entre elles pour un partenariat formalisé notamment au Maroc, au Cameroun avec l’Université Catholique d’Afrique Centrale), au Sénégal, etc..